2022 16 (19)

 

 

14 membres de l’association ont répondu présents à ce rendez-vous printannier au départ de Lespinasse : Marie et Jacques, Gabin et Luc, Nathalie et Philippe, Marcel, Ambre, Margaux, Ghislaine, Delphine et Jérôme, Sylvie et Thierry.

Balade printannière : le soleil était au rendez-vous, de quoi se réchauffer quand on se retrouvait à l’abri du vent, des couleurs (de nombreux verts et les jaunes des pissenlits, des boutons d’or et du colza), des odeurs, …

Départ de Lespinasse pour border le lac du Bocage par un très joli sentier en contrebas de la cyclable du Canal latéral à la Garonne, très joli, parfois touffu … Mais chez Ô Gravel, il ya toujours un passage un peu particulier qui doit mériter le label « Ô Gravel ! ». Et autant commencer par ça !

 

 

 

WhatsApp Image 2022-04-10 at 21

 

 

 

 

2022 16 (1)

 

 

 

2022 16 (3)

 

 

 

 

Nous avons ensuite rejoint les sentiers de randonnée du Grand Toulouse le long de la Garonne.

Cet itinéraire sur les deux rives de la Garonne entre le vieux pont de Blagnac et la magnifique passerelle piétonne (et vélo) de Seilh est balisé (attention à la traversée du centre-ville de Beauzelle qui n’est pas focément bien balisée) et est prisé des toulousains, c’est une balade très agréable, souvent ombragée. Par contre certaines portions ont été très abîmées par les dernières crues de la Garonne (les dépôts de sable sont impressionnants, certains passages se sont affassés et des arbres ont pu tomber, les travaux de réaménagement ont commencé).

 

 

 

 

2022 16 (4)

 

 

 

 

2022 16 (7)

 

 

 

 

2022 16 (9)

 

 

 

 

2022 16 (10)

 

 

 

 

2022 16 (12)

 

 

 

2022 16 (14)

 

 

 

2022 16 (15)

 

 

 

WhatsApp Image 2022-04-10 at 21

 

 

 

 

WhatsApp Image 2022-04-10 at 21

 

 

 

 

 

2022 16 (16)

 

 

 

2022 16 (17)

 

 

 

 

2022 16 (18)

 

Nous avons pris le pique-nique au Ramier de Blagnac avant de suivre la rive gauche du fleuve.

 

 

 

 

 

2022 16 (8)

 

Ces fleurs violettes poussant au printemps à même le sol, souvent en sous-bois humide ou aux abords des ruisseaux sont des fleurs de Lahtrée clandestine, ou Lahtrée pourpre. C’est une plante parasite qui se nourrit des racines des arbres et na pas besoin de lumière.

La boucle présente quelques passages un peu plus techniques, pas de difficulté physique (une seule montée soutenue mais courte quand on quitte les Quinze Sols de Beauzelle pour rejoindre le centre-ville).

 

 

2022 16 (20)

 

 

 

 

2022 16 (21)

 

 

 

 

2022 16 (23)

 

 

 

 

 

2022 16 (24)

 

 

 

 

 

2022 16 (25)

 

 

 

Quelques batîments historiques comme le Moulin de Naudin qui a sa construction se trouvait rive droite. Ce n’est pas le Moulin et son socle qui ont été dépalcés par la Garonne, c’est plutôt le fleive qui a modifié son cours pour que la ruine du moulin aujorud’hui se trouve rive gauche …
Le Château Percin à Seilh est aussi remarquable, il abrite aujourd’hui un établissement scolaire connu.

 

 

2022 16 (28)

 

 

 

 

2022 16 (29)

 

 

 

 

 

2022 16 (30)

 

 

 

 

 

2022 16 (32)

 

 

 

 

 

2022 16 (33)

 

 

 

 

 

2022 16 (34)

 

 

 

 

WhatsApp Image 2022-04-10 at 21

 

Un vélo Gravel peut descendre des escaliers avec son pilote dessus, sans suspensions, avec des roues de 700 et des pneus de 40 mm, la preuve en photo (nous avons aussi la vidéo) par Philippe puis Thierry.

 

 

2022 16 (37)

 

 

 

 

2022 16 (38)

 

 

 

 

 

2022 16 (40)

 

 

 

 

 

2022 16 (41)

 

 

 

 

2022 16 (43)

 

 

 

2022 16 (44)

 

 

 

Marie et Jacques, Marcel et Philippe ont rallongé la balade en venant et repartant en vélo (soit une centaine de kilomètres sur la journée), retour assez musclé de Philippe avec Thierry par le canal, les cyclables toulousaines par Lalande, Les Izards, Borderouge, puis le Lac de L’Union, deux bons raidards dans les lotissements de Saint-Jean et petit rab par Rouffiac, sa coulée verte et le chemin du Fort, là aussi à bon pourcentage.

Mais où est l’esprit de l’association ? Jacques et Marie ont été lâchement abandonné à l’écluse de Lalande, Jacques ayant crevé et étant obligé de regonfler régulièrement, Thierry lui a quand même laissé une pompe.

Ô Gravel essaie à chaque sortie proposée de relever le challenge de proposer des sorties adpatées à tous les niveaux, avec donc même pour du familial un esprit sportif. Fatigué, mais l’envie d’y revenir ? La sortie est donc réussie !